Sélectionner une page

Accueil / Archives for Karine Brodeur

Bouger en famille avec les bottes trampolines

Toutes les familles sont invitées familles à découvrir une activité unique et dynamique : les bottes trampolines (kangoo). Cette activité amusante et bénéfique pour la santé est accessible à tous, petits et grands, à partir de 7 ans.

Détails de l’événement :

  • Date : Le samedi 8 juin 2024
  • Heure : De 9h à 12h
  • Lieu : Patinoire multifonctionnelle du parc Passe-Partout
  • Âge : Familial (7 ans et plus)
  • Coût : Gratuit
  • Inscription : Aucune inscription requise
  • Remis au Dimanche 9 juin en cas de pluie

Nous vous attendons nombreux pour partager un moment de sport, de rire et de plaisir en famille. N’oubliez pas vos sourires et votre énergie!

Venez nombreux et prêts à sauter de joie!

 

Des centaines de personnes donnent une vague d’amour au quai de Verchères

L’événement Une vague d’amour pour le quai de Verchères qui s’est déroulé le 26 mai dernier a réuni plus de 500 personnes afin d’exprimer leur attachement au quai de Verchères.

L’engagement et la détermination des résidents étaient palpables, démontrant une fois de plus l’importance de ce lieu pour la communauté.

Organisé en collaboration avec le député fédéral Xavier Barsalou-Duval, cet événement a permis de renforcer les liens entre les citoyens tout en soulignant l’urgence de la situation. Les participants ont non seulement profité d’un moment de convivialité autour d’un diner offert, mais ont également eu l’opportunité de signer la pétition sur place, portant le nombre total de signatures à plus de 1150. Ils ont également eu la possibilité de laisser un mot d’amour pour le quai de Verchères, attaché par un cadenas. Ce geste symbolique visait à montrer l’attachement profond des habitants de Verchères à leur quai.

Les discours passionnés des organisateurs (nommer les intervenants) ont rappelé à tous l’importance de préserver le quai pour les générations futures et d’assurer un accès sécurisé au fleuve Saint-Laurent.

«Je suis profondément touché par la mobilisation massive de notre communauté lors de l’événement ‘Une vague d’amour pour le quai de Verchères’. Votre présence et votre soutien témoignent de l’attachement indéfectible que nous portons tous à ce lieu emblématique. Ensemble, nous avons envoyé un message clair au gouvernement fédéral : le quai de Verchères est un patrimoine précieux qui mérite d’être préservé et réhabilité pour les générations futures. Continuons à nous mobiliser et à faire entendre notre voix en signant la pétition. Merci à tous pour votre engagement et votre détermination » mentionne le maire de Verchères, Alexandre Bélisle.

« La mobilisation citoyenne d’aujourd’hui se doit d’être entendue à Ottawa. C’est un message fort à l’effet que la négligence et le laisser aller du fédéral ne passe plus auprès de mes commettants. Ils sont à bout de patience, et avec raison. La population peut avoir confiance que je porterai ce message avec conviction auprès de la ministre des Pêches, Diane LeBouthier et celui responsable du Québec, Pablo Rodriguez pour que les sommes requises soient enfin incluses dans le prochain budget. » a déclaré le député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères, Xavier Barsalou-Duval.

Bien que l’événement soit terminé, la mobilisation continue. La pétition pour la réfection du quai de Verchères est toujours ouverte aux signatures. Nous encourageons tous ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de signer à le faire en ligne ou en personne à la mairie jusqu’au 28 juin. Chaque signature compte et contribue à faire entendre notre voix auprès du gouvernement fédéral.

De gauche à droite : Alexandre Bélisle, maire de Verchères, Dominic Lampron, conseiller municipal, Natalie Fillion, conseillère municipale, Gilles Lamoureux, conseiller municipal, Philippe Tremblay, conseiller municipal, Katherine R. L’Heureux, conseillère municipale, Annie Dubeau, conseillère municipale et Xavier Barsalou-Duval, député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères.

Rassemblement citoyen sur le quai de Verchères.

La clôture bloquant l’accès au quai remplie de mot d’amour.

Les Dimanches culturels à la Vieille caserne

Les Dimanches culturels à la Vieille vous proposent des rendez-vous ce printemps. Ces activités sont des activités peu communes et sont un beau complément à l’offre culturelle de Verchères. Pour participer, il faut s’y être inscrit et les tarifs sont de 6$ pour les adultes et de 3$ pour les enfants et les étudiants.

Annulé – 2 juin à 14hInitiation à la calligraphie chinoise, animé par l’Institut Confucius du Québec (14 ans et plus)

Les participants de cet atelier auront la chance d’apprendre les rudiments de cet art millénaire qui est bien plus que de l’écriture. À partir des matériaux sur place (encre, papier, pinceau) l’animateur transmettra les techniques de base requises pour explorer cet art du trait qui passe par la concentration et la grâce du geste. 

Des unités d’habitation accessoire permises

Les conseils municipaux de Contrecœur, Saint-Amable et Verchères ont adopté une modification de leur règlement de zonage respectifs pour y inclure des dispositions autorisant la mise en place d’unités d’habitation accessoire attachées et/ou détachées, en plus des logements accessoires déjà autorisés. Cette réflexion commune est née d’une collaboration entre les trois services d’urbanismes des municipalités.

Une unité d’habitation accessoire est une habitation secondaire aménagée sur un lot occupé par un bâtiment principal, plus grand et déjà existant. Elle doit être de taille réduite tout en permettant le respect de la vie privée des occupants et des voisins. Son aménagement doit s’harmoniser à la résidence autant qu’au quartier et sa construction doit, le plus possible, respecter l’environnement.

Contrecœur, Saint-Amable et Verchères ont souhaité adapter leur zonage actuel pour y intégrer ce nouveau principe de densification douce permettant une utilisation plus efficace de l’espace, assurant une planification urbaine ordonnée et réfléchie, et préservant l’intégrité et le caractère des quartiers résidentiels.

« Cette autorisation offre une alternative de logement abordable et adaptable pour les citoyennes et les citoyens, tout en respectant l’intégrité et le caractère du voisinage existant. Il s’agit aussi d’un incitatif pour contrer la pénurie de logement. La mise en place de ces unités s’inscrit dans une démarche de développement durable, favorisant une utilisation optimale des terrains urbains et des ressources bâties », a mentionné la mairesse de Contrecœur Maud Allaire.

« Dans le contexte actuel de crise du logement, la demande de logements abordables dépasse largement l’offre disponible, créant des obstacles significatifs d’hébergement et d’accès à la propriété pour de nombreux citoyens, en particulier les jeunes familles, les personnes âgées et les travailleurs à revenu modeste. Cette alternative novatrice de logement répond concrètement et durablement aux besoins immédiats de nos citoyens tout en tenant compte des dynamiques sociales évolutives et en jetant les bases d’une ville résiliente et inclusive pour les années à venir », a précisé le maire de Saint-Amable, Stéphane Williams.

« La collaboration entre nos municipalités dans cette démarche est digne de mention. En unissant leurs forces, nos services d’urbanisme ont pu réfléchir et échanger sur les enjeux spécifiques de nos territoires, tout en répondant de manière proactive aux défis contemporains du logement. Ce changement, fruit de notre coopération, illustre parfaitement comment nous pouvons innover collectivement pour le bien-être de nos citoyens et pour l’avenir durable de nos communautés », a souligné le maire de Verchères, Alexandre Bélisle.